A l’OFII, la liberté d’expression syndicale a ses limites

Suite à la réaction du directeur général de l”OFII à un tract de notre section syndicale dénonçant les risques de la circulaire Collomb/Mézard du 12 décembre 2017, SUD INTERIEUR publie une mise au point en soutien à nos camarades scandaleusement mis en cause.

Toujours soucieux d’une information complète et précise, nous vous vous joignons en annexe de ce tract, celui de nos camarades de l’OFII, la réaction du directeur général, la décision du Conseil d’Etat sur le référé suspension (qui ne présage pas du résultat sur le fond) et son communiqué de presse, ainsi que le commentaire par les associations ayant déposé la requête que nous partageons.

En définitive les craintes exprimées par nos camarades de l’OFII étaient parfaitement légitimes.

En ces temps de répression syndicale sous toutes ses formes, défendre notre liberté d’expression est plus que jamais indispensable.

Continuer la lecture

Réductions d’ancienneté : CGT et SUD Intérieur toujours dans la bagarre

Pour CGT/SUD INTERIEUR, notre combat pour sortir de l’opacité sur les conditions d’attribution des réductions annuelles d’ancienneté et obtenir la fin des inégalités de traitement injustifiées entre agents, demeure prioritaire.

Aussi, le 4 avril dernier, nous avons relancé le secrétaire général sur le sujet dans un courrier que vous lirez ci-dessous.

Nos revendications qui y figurent, qu’elles portent sur la communication des arrêtés d’attribution, la rédaction d’une note exposant les critères retenus pour y procéder en passant par l’établissement d’une fiche annuelle transmise à chacun(e) d’entre vous pour un suivi dans le temps, sont toutes parfaitement légitimes et permettront d’atteindre les objectifs évoqués dans le premier paragraphe.

Si le corps préfectoral avait sans doute espéré que nous abandonnerions « la partie » après sa réponse pour le moins insatisfaisante du 5 novembre 2015, notre missive du 4 avril est venue lui rappeler qu’il n’en était …rien…

CGT/SUD INTERIEUR ne vont pas se laisser décourager au moindre petit « accroc » et mèneront la « bataille » le temps qu’il faudra jusqu’à satisfaction. Continuer la lecture

RIFSEEP – Lettre commune (Solidaires, FO, CFDT) à la Préfète de la Sarthe

Madame la Préfète,

Malgré l’opposition unanime des syndicats, l’Administration a décidé d’imposer le RIFSEEP au 1er janvier 2016, passant outre ses propres directives concernant le dialogue social.

Cette indemnité met en évidence l’individualisation de la performance de chacun, en personnalisant le montant des primes selon le poste occupé, le parcours professionnel, les différents changements de postes, ainsi que le « pseudo-mérite ». Elle est composée de deux primes : une indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE) et d’un complément indemnitaire annuel (CIA).

Lire la suite ici : RIFSEEP lettre à la Préfète 24 mars 2016 PREF 72

BRIGITTE BONELLO : QUELQUES [PETITES] NOUVELLES DU MINISTERE

Le 27 juillet à 8 heures 34, SUD INTERIEUR a reçu un message émanant du sous-directeur des personnels, Antoine GUERIN.

Nul doute que celui-ci faisait suite à notre dernière adresse du 24 du même mois (1).

Nous aurions aimé pouvoir nous réjouir de cette réponse que nous n’attendions plus si elle avait annoncé une issue positive, ou, à tout le moins, une proposition d’entrevue pour un échange approfondi.

Rien de tout cela pourtant, ce qui ne nous manque de nous interpeller sur la réelle volonté des plus hauts représentants du ministère de l’intérieur de régler cette situation par une autre solution que la reddition sans condition de l’intéressée ?

Car, c’est bien ce qui ressort de la lecture du message, bref, qui nous a été adressé.

Le sous-directeur invite le syndicat à faire pression sur Brigitte BONELLO pour qu’elle se présente à une « contre – expertise, par un médecin, hors département, à la demande de la commission de réforme de la préfecture du Rhône du 19 mars dernier. Sur la base de cette nouvelle expertise, la commission de réforme de la préfecture du Rhône pourra ensuite se prononcer sur l’aptitude de l’intéressée. Il s’agit là de la seule option juridiquement fondée ».

Autrement dit, Antoine GUERIN nous demande de faire en sorte que Brigitte BONELLO
renonce à ses…droits ! Stupéfiant. Continuer la lecture

Lettre ouverte au sujet de la situation de Madame Brigitte BONELLO

Rouen, le 22 juin 2015

Lettre ouverte au sujet de la situation de Madame Brigitte BONELLO à :

– Monsieur le président de la République
– Monsieur le premier ministre
– Monsieur de ministre de l’intérieur
– Madame la ministre de la justice, garde des sceaux
– Madame la ministre de la décentralisation et de la fonction publique
– Monsieur le préfet de la région Rhône-Alpes
– Monsieur le préfet délégué pour la défense et la sécurité, zone de défense Sud-Est
– Madame la vice-présidente du TGI – juge d’instruction
– Monsieur le procureur général près la cour d’appel de Lyon
– Madame la présidente de la chambre d’instruction – cour d’appel de Lyon

SUD INTERIEUR déplore l’ineffectivité du droit en France qu’illustre la nouvelle grève de la faim de Madame Brigitte BONELLO démarrée le 19 juin, signalant l’aboutissement qu’imposent à un agent la logique d’épuisement et le rapport de force déséquilibré du comportement irrégulier de l’administration, abusant d’une situation privilégiée, faisant ainsi de mauvaise foi échec au principe d’égalité des armes. Continuer la lecture

Seine Saint Denis : Quel bilan plus de 4 mois après notre entrevue avec le préfet ?

Le 30 juillet 2013, une délégation de SUD Intérieur avait été reçue par Philippe GALLI.

Les engagements qu’il avait pris

– soumettre au vote des représentants du personnel les modalités de répartition des primes de fin d’année

Tenu. Vote effectué lors du comité technique (CT) du 4 octobre (1).

Philippe GALLI a par ailleurs retenu une autre de nos propositions : la production d’un rapport écrit explicitant les motifs d’une exclusion à l’agent concerné.Cette obligation était déjà posée par les textes régissant la part R de la PFR, mais pas prévue explicitement par ceux sur la “réserve d’objectifs” (RO) (2).

– inscrire à l’ordre du jour d’un prochain comité, hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT), un point sur l’amiante dans les bâtiments

Tenu. Point inscrit au CHSCT le 25 novembre (3).

Les autres demandes non satisfaites

Continuer la lecture

Statuts

Préambule

Sud Intérieur fait partie intégrante du Mouvement Ouvrier dont il est l’une des expressions syndicales.

Il est internationaliste, lutte pour l’émancipation des Travailleurs, l’abolition de tout type d’aliénation et aspire à une société sans exploitation.

Il se reconnaît pleinement dans la Charte d’Amiens (indépendance du fait syndical par rapport au politique, abolition ultime du salariat et du patronat, notamment). Il a pour socle constitutionnel les textes de congrès de l’Union syndicale Solidaires et, vu la spécificité ontologique de la Police, l’ “Appel à l’émergence d’un syndicat policier efficient, non compromis et lié au corps social” et “la Charte du Policier sudiste”.

Continuer la lecture